Edouard Glissant et le “Tout-Monde”

“Quand on me demande de dessiner un arbre, je dessine une forêt”

Edouard Glissant

L’écrivain, poète et philosophe Édouard Glissant n’a eu de cesse, jusqu’à sa mort en 2011, de reconstituer la mémoire aux peuples issus de la traite et de l’esclavage.
Une vie d’écrits, de désirs, de créolité, de rapport à l’altérité ou au nomadisme. François Noudelmann l’a accompagné la dernière décennie de sa vie.
Il signe Édouard Glissant, l’identité généreuse, (éd. Flammarion). Une biographie riche, multiple et en tous points humaine, à l’image de son personnage principal.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :