Et si cette obstination à maintenir un système fou,

nous menant droit au mur, était le seul obstacle nous empêchant de rendre visible une alternative écologique, sociale, politique crédible ?

Et dire que c’est l’impérieux appel du progrès, censé nous éloigner chaque jour un peu plus de la barbarie originelle, qui, à lui seul, est censé légitimer la violence de nos conquêtes.
En 2019, des enfants syriens tentaient de se suicider dans des camps où ils sont encore tenus parqués avec leur famille, et nous assistons, impuissants, à ce que nous avons juste laissé faire. Que peut bien signifier le progrès s’il s’arrête au pas de notre porte?

Les photos qui défilent ci-dessus montrent des gens avec qui j’ai fait un bout de chemin, et qui pensent, comme moi, que s’indigner ne suffit plus, qu’une partie de plus en plus grande de leur temps doit leur permettre d’agir en phase avec ce qui leur semble juste sans se préoccuper de savoir si une action de Colibri suffira réellement à changer le Monde. Ils sont comme une famille qui s’agrandit chaque jour, sans drapeau ni logo, sans autre contrat que celui, tacite, de rester alignés avec ce qui est digne, sincère, en lien avec l’autre.“…
“C’était bien de marcher au milieu de la route…
Le confinement nous a fait entrevoir la possibilité d’un changement de voie radical et définitif… Mais, maintenant qu’on en est sorti, on repart “comme avant”, ou on se décide à changer de route ? J’ai rassemblé quelques réactions du moment, que je mettrai à jour sur le lien “C’est chaud!

Est-ce vraiment...

à l'intérieur-même du système ?

qu'on va trouver les clés du changement ?..

Des promesses, sans cesse renouvelées, jamais tenues, ça n’a jamais manqué, pourquoi donc s’y accrocher?
Les solutions, pourtant, ne manquent pas.
Éparpillées et isolées, invisibles du commun des mortels, sans doute parce qu’elles remettent en cause les logiques d’un système auquel nous sommes habitués, qu’elles supposent une autre façon de considérer les interactions entre humains et non-humains ?
Beaucoup d’entre nous ne peuvent même pas envisager une nouvelle organisation du Monde, tant son fonctionnement actuel nous a été donné pour irremplaçable, incontournable.
Où trouver la volonté politique nécessaire pour sortir de cette logique destructrice ? Comment mettre en valeur toutes les initiatives et organisations qui fleurissent, un peu partout, et puis, au bout du compte, comment, de tout ça,  “Faire Système” ?

C’est exactement le challenge  que nous avons à relever, et je me propose, dans ce blog, de démarrer un jeu de piste à la découverte de certaines voies qu’on distingue encore difficilement.

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :