“Il n’y a rien à attendre des politiques, la soupe est trop bonne…”

Merci Charles, pour la mise en avant, et à Denis Robert pour nous emmener dans les antichambres de l’histoire avec une modestie pointilleuse.
1h47 passionnantes, ici, croire ou ne pas croire est de l’hors sujet. C’est un récit, une aventure, des bribes de vérité, mais surtout la mise en évidence de l’opéra organisée autour de toute cette mécanique folle qui nous emmène au chaos , menée tambour battant au nom de la raison d’état.
Perso, j’ai bourlingué un peu, toujours en amateur, notamment en Afrique, mais ce que je peux affirmer, c’est que j’ai vu des traces et parfois plus de ce qui est raconté ici.
Notre système, comme dit Juan Branco, est au-delà d’être corrompu, il est “la” corruption même, et nous aurions tout à gagner à nous en débarrasser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :